20 juillet 2016 ~ 0 Commentaire

Ker Foils fait voler les planches à voile

Cela fait deux ans maintenant que Yann Kermoal, dans son atelier de Pont-l’Abbé, conçoit des pièces sur mesure made in Pays bigouden.

Le foil est une pièce fixée sous la planche qui permet par un phénomène de portance de décoller de la surface de l’eau. À l’origine, il fut créé dans les années trente pour les bateaux de l’armée, puis rapidement abandonné, avant de refaire son apparition plus récemment. « Le foil a beaucoup évolué depuis une dizaine d’années », affirme Yann.

kerfoils

Principalement utilisé en kitesurf, le foil permet de pratiquer dans peu de vent, avec des voiles plus petites, grâce à moins de frottements avec l’eau. Il est aujourd’hui de plus en plus utilisé en windsurf. L’ancien moniteur de planche à voile à l’UCPA s’y intéresse depuis sept ans et entreprend alors des études sur cet objet qui demande énormément de précision dans sa conception et qui était à l’époque difficile à trouver. « Il n’y en avait pas sur le marché, ou à des prix exorbitants. »

Lui qui a commencé à shaper des planches de surf à l’âge de 12 ans, avec les conseils de son père, ébéniste, qui l’a « toujours encouragé à utiliser ses mains », crée son entreprise Ker Foils en 2015, après plusieurs années de démarches empiriques. Il conçoit alors ses foils en carbone dans son atelier de Pont-l’Abbé, et les vend principalement à des particuliers, avec « pas mal de demandes de l’étranger ».

À 1 250 € la pièce, l’autoentrepreneur en a vendu 45 cette année, sur un marché français qui compte « quatre ou cinq marques ».

Produit sur mesure, la conception d’un foil demande 24 heures de séchage. « Le foil est réservé aux confirmés », prévient-il. D’abord parce qu’il représente un certain investissement. Ensuite, parce qu’il faut un bon niveau pour pouvoir l’utiliser. Le Quimpérois, d’origine, organise de nombreuses démonstrations depuis la création de son entreprise. Il a déjà présenté son matériel dans des grands événements, comme le Championnat du monde de windsurf-vagues, à Morgat, les Indoors de France de Bercy, ou le Championnat du monde de La Torche.

Des initiations ont également lieu les week-ends, cet été, au centre nautique de Loctudy. Elles attirent bon nombre de véliplanchistes, mais aussi beaucoup de gens venus observer l’envol des planches à voile. « C’est un spectacle », assure Yann.

Source : OuestFrance

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Dancemodernejazz |
Sportif92 |
SEMELLE TERVAISE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hoodadmoattar
| Club Shell Rugby
| Tennis Club de Châtillon su...